Remédier à l’acidite gastrique et à ses reflux

0
710

Êtes-vous à la recherche de conseils pour remédier à l’acidite gastrique et à ses reflux ? Est-ce que la seule chose à laquelle vous pensez quand vous voyez une belle orange bien juteuse, c’est les incommodités que vous pouvez endurer si vous la mangiez ? Avez-vous des problèmes gastriques si vous vous couchez juste après avoir mangé ?

Vous pouvez avoir un reflux gastro-oesophagien si vous mangez des aliments riches en acides ou en matières grasses. Continuez la lecture pour apprendre comment vous pouvez vous débarrasser de cette pathologie.

Êtes-vous certain que c’est un reflux ?

1. Reflux ou malaise cardiaque ? Étant donné que les brûlures d’estomac et la crise cardiaque ont des symptômes semblables, il importe de savoir reconnaître ce qui les distingue. Pour plus d’information, entrez en contact avec votre médecin et suivez ses instructions.

Mauvaises habitudes

2. Éliminez les vêtements excessivement restrictifs de votre garde-robe. Comme les collants, les ceintures et les pantalons slim. Les vêtements trop serrés peuvent mettre votre estomac sous une pression supplémentaire. Cette pression peut rendre votre cas de reflux plus grave encore.

3. Il n’est pas conseillé de boire de trop grandes quantités de liquide au cours des repas. Boire une demi-heure environ avant les repas permet aux repas d’occuper moins de place dans l’estomac. En outre, les boissons gazeuses sont à éviter en raison des ballonnements qu’elles peuvent provoquer, facteurs d’aggravation d’un reflux gastro-oesophagien.

Réduire l’acidite gastrique

4. Un des principaux facteurs qui mène aux sensations déplaisantes de brûlures est l’alcool. Abstenez-vous d’en boire, car il affecte l’estomac de plusieurs façons. D’une part, il augmente l’acidite gastrique, d’autre part, il irrite la muqueuse, ce qui a pour effet de stimuler la manifestation du reflux gastro-oesophagien. Si vous prévoyez de voir des amis ce soir, limitez votre consommation de boissons alcoolisées pour minimiser le risque de reflux pouvant survenir la nuit.

5. Gardez une trace des aliments que vous avez ingérés juste avant la survenue du reflux. Les aliments déclencheurs sont fréquents, et ils pourraient être à l’origine du mal. Si vous comprenez ce qui provoque votre problème, vous saurez quels aliments vous devez coupé de votre alimentation.

6. Étiez-vous au courant que l’acide dans les aliments n’affecte pas son pH ? Certainement, personne ne pourra contester le fait que le jus du citron possède un goût clairement acide pour nos papilles gustatives. En effet, ce fruit tient son acidité de la grande quantité d’acide citrique qu’il contient. Toutefois, le jus de citron se transforme et devient un aliment alcalin (c’est-à-dire non acide), une fois qu’il est rentré dans notre organisme et assimilé. Il est vrai que cela peut porter à confusion et on pourrait penser que le citron contribue à l’acidite gastrique, c’est pourquoi vous devez vous familiariser avec le pH des aliments que vous consommez.

Autres solutions

7. Perdre du poids amoindrit les risques de subir des reflux gastriques à long terme. L’obésité est l’une des causes des plus déterminantes de reflux gastrique. Sachez que seulement dix pour cent de moins de votre poids total permettra de réduire amplement les symptômes de cette maladie. Maintenant, si vous essayez de perdre du poids, assurez-vous d’utiliser un régime alimentaire raisonnable.

8. Relaxez-vous pour aider à soulager les symptômes de votre reflux. Si vous avez tendance à manger quand vous avez un peu le cafard, sachez que c’est peut-être la cause de vos brûlures. Quand vous terminez votre repas, faites à une séance de yoga ou de qi gong ou toute autre activité que vous trouvez relaxante. Vous devez aussi éviter de vous mettre au lit juste après avoir mangé.

Découvrez comment vous libérer définitivement de vos remontées acides et brûlures d'estomac

Sans médicaments ni effets secondaires !

9. L’activité physique permet d’entretenir la masse musculaire et de lutter contre la sédentarité et ses conséquences (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires) ; le sport en dehors de la période juste après les repas est recommandé ou, en fonction du statut physique, une équivalence de 30 min de marche rapide par jour.

 

Désormais, vous avez une meilleure idée de ce que vous pouvez faire et de ce que vous devez absolument éviter en cas de reflux gastro-oesophagiens. Vous pouvez choisir quelles modifications apportées à votre alimentation en fonction de vos déclencheurs. Vivre une vie sans douleur est le but de cet article. Entamez les changements sans plus attendre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here