Acidité gastrique / Brûlures d’estomac

0
2718

Le reflux gastro-œsophagien est le passage du contenu gastrique acide de l’estomac vers l’œsophage. Ce reflux est habituellement « banal » mais devient pathologique lorsque sa survenue est chronique et constitue par conséquent, un risque de provoquer des lésions de l’œsophage, ce qui pourrait entrainer de graves pathologies. Outre, quand le RGO est mal pris en charge, il peut entraîner des complications telles que l’œsophagite, une inflammation de l’œsophage. Les symptômes de cette maladie sont pratiquement connus de tous. Les causes de ce reflux sont souvent mécaniques et anatomiques. Les traitements prescrits sont souvent des médicaments antiacides réduisant ou supprimant totalement les sécrétions d’acides. Pour atténuer cette maladie, il existe aussi des remèdes naturels de grands-mères efficaces et disponibles. Dans certains cas, le médecin est parfois obligé de préconiser un geste chirurgical.

 

  1. Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien (RGO)

 

Le reflux gastro-œsophagien, appelé également dans le jargon populaire « les brûlures d’estomac », ou « régurgitations acides » ou encore « aigreurs d’estomac », « pyrosis » en médecine, est une régurgitation du bol alimentaire, arrivant parfois jusque dans la bouche, qui se traduit généralement par une remontée du contenu, à teneur acide, de l’estomac dans l’œsophage avec sensation de gêne, de douleurs et de brûlures, souvent intenses, siégeant au niveau de l’abdomen et irradiant jusque derrière le sternum. Cette douleur ressemble symptomatiquement à la manifestation d’une crise cardiaque.

 

  1. Causes du reflux acide

 

Le reflux gastro-œsophagien est un problème d’abord mécanique. Il est du essentiellement à un dysfonctionnement du sphincter œsophagien appelé « cardia » situé à la jonction de l’œsophage et de l’entrée de l’estomac. Ce muscle sert de valve protectrice servant à empêcher le passage du chyme stomacal de refaire le schéma inverse de sa trajectoire, c’est-à-dire de remonter vers l’œsophage.

Lorsque cette soupape naturelle est défaillante et n’assume pas convenablement son rôle de régulateur, cette anomalie engendre des reflux gastriques ascendants vers l’œsophage.

Il est bien évident que d’autres causes, anatomiques, physiologiques et chimiques, sont également à l’origine de cette maladie, telles que :

  1. Bactérie H pylori.
  2. Un défaut de résistance (fragilité) de la muqueuse œsophagienne.
  3. L’âge (pour les personnes âgées de plus de 50 ans).
  4. Surcharge pondérale (surpoids).
  5. Une hypertension abdominale (chez les personnes obèses, en cas de grossesse).
  6. Des antécédents de chirurgie gastrique.
  7. Une anomalie chimique du liquide gastrique.
  8. Mauvaises habitudes alimentaires : repas épicés, gras, diners riches…
  9. La prise de certains médicaments : les antidépresseurs, les antagonistes du calcium, les corticostéroïdes, les anti-inflammatoires, les anticholinergiques, bêtabloquants, dérivés nitrés, inhibiteurs calciques…
  10. Boissons alcoolisées.
  11. Une hernie hiatale.
  12. Grossesse.
  13. Symptômes du reflux gastro-œsophagien

Le reflux acide, sont des symptômes les plus couramment associés au reflux gastro-œsophagien. Ce terme désigne la douloureuse sensation cuisante ou le malaise qu’un individu éprouve au milieu de l’abdomen et qui remonte dans la poitrine et/ou la gorge.

Découvrez comment vous libérer définitivement de vos remontées acides et brûlures d'estomac

Sans médicaments ni effets secondaires !

3. Principaux symptômes du RGO

  1. Sensation de brûlure derrière le sternum, qui irradie vers la gorge
  2. Régurgitations
  3. Goût acide et amer dans la bouche
  4. Voix enrouée, surtout le matin
  5. Mal de gorge chronique
  6. Asthme
  7. Toux chronique
  8. Mauvaise haleine persistante
  9. Érosion de l’émail des dents
  10. Traitements du reflux acide et des brûlures d’estomac

4. Traitements naturels

 

  • Vinaigre de pomme

Ajoutez une cuillerée de vinaigre de cidre de pomme cru et non filtré dans un grand verre d’eau puis buvez le tout.

 

  • Le bicarbonate de soude

Diluez une demi-cuillerée de bicarbonate de soude dans un verre d’eau et buvez immédiatement lorsque la douleur devient insupportable

 

  • Le jus d’aloe vera

Buvez une demi-tasse de jus d’aloe vera avant chaque repas. Il est important de préciser que cette boisson a des propriétés laxatives, vous ne devez donc pas en consommez avec excès.

 

  • La racine de gingembre

Préparez un thé de gingembre en ajoutant 2 à 3 rondelles de cette même racine dans une tasse d’eau chaude. Laissez reposer un moment et buvez l’infusion de préférence 20 minutes avant chaque repas.

 

  • La bétaïne

(Disponible dans certaines boutiques naturelles et sans aucune prescription médicale).

Vous pouvez en ingérer la quantité nécessaire pour soulager la sensation de brûlure, mais diminuez ensuite votre prise à une capsule par jour.

L’inclure de manière régulière dans votre alimentation vous aidera à éliminer la bactérie H. pylori.

 

  • La vitamine D

La vitamine D est prise par voie orale. Mais vous devez savoir qu’il faudra simultanément à cette cure augmenter votre consommation de vitamine K2

  • La glutamine

Les dommages gastro-intestinaux causés par la bactérie H Pylori peuvent se traiter avec la glutamine, un acide aminé contenu dans la viande de bœuf, le poulet, le poisson, les œufs, les produits laitiers, et dans certains fruits et légumes. I est vendu aussi dans certaines boutiques comme complément alimentaire.

  •  Médicaments

Le reflux acide et les brûlures d’estomac peuvent souvent être traités efficacement à l’aide de médicaments. Votre médecin pourrait vous recommander plusieurs types de médicaments, dont :

  • Antiacides

Les antiacides, neutralisent l’acide présent dans l’estomac.

  •  Inhibiteurs des récepteurs H2

Les inhibiteurs des récepteurs H2 sont absorbés par la système sanguin et  contribuent à réduire la production d’acide dans l’estomac. Certaines marques, comme Pepcid et Zantac, sont distribuées en vente libre, et d’autres, sur ordonnance.

  • IPP (Inhibiteurs de la pompe à protons)

Pris par voie orale, les IPP agissent pour réduire la production d’acide dans l’estomac en inhibant le processus chimique à l’origine de cette production d’acide. Ces médicaments, dont les marques Nexium et Prevacid, ne sont vendus que sur ordonnance.

  • Alginates

Ce sont des médicaments qui agissent pour former un écran protecteur dans l’estomac qui empêche l’acide de remonter dans l’œsophage (la gorge). Ces médicaments empêchent la remontée de l’acide gastrique dans l’œsophage, donc suffisamment efficaces pour soulager le reflux acide et les brûlures d’estomac. Les alginates agissent plus rapidement que les inhibiteurs des récepteurs H2 et procurent un soulagement plus durable que celui offert par les antiacides traditionnels.

 

Important

Voir en annexe de cet article une liste de 12 médicaments susceptibles de favoriser une action rapide et durable pour lutter contre le reflux acide et les brûlures d’estomac.

11 Conseils d’hygiène et de diététique

    Alimentation

 

  1. Certains aliments et boissons sont acides et peuvent favoriser le reflux acide et les brûlures d’estomac, parmi eux, le chocolat, les mets à base de tomate, comme la sauce à spaghetti et le chili, les aliments frits ou riches en matières grasses, les noix, les agrumes, l’alcool, le thé, le café et les boissons gazeuses…
  2. Prenez des repas moins copieux afin de réduire la pression exercée sur l’estomac.

   Mode de vie

  1. Après chaque repas, surtout le diner, faites une marche à pied ou une promenade à un rythme modéré afin de faciliter la digestion.
  2. Évitez de vous coucher ou de vous étendre dans les deux heures suivant un repas.
  3. Utilisez des oreillers pour soulever le haut de votre corps pendant la nuit.
  4. Évitez les vêtements serrés autour de la taille ou de la poitrine.
  5. Trouvez des façons efficaces de gérer le stress.
  6. Arrêtez de fumer; le tabagisme favorise le relâchement du sphincter inférieur de l’œsophage (SIO), et donc la remontée de l’acide gastrique dans l’œsophage (la gorge).
  7. Si vous présentez une surcharge pondérale, entamez une cure pour perdre du poids, car un excès de poids au niveau de la cavité abdominale augmente la pression exercée à l’intérieur de l’abdomen.
  8. Fractionner les prises alimentaires et faire plutôt 5 ou 6 petits repas légers plutôt que 2 repas
  9. Eviter les boissons gazeuses, les épices, le café, les graisses et l’alcool, la vinaigrette,    les fruits acides.
  10. Eviter les aliments à digestion lente : plats gras.
  11. Eviter le tabac.
  12. Prendre le repas du soir longtemps avant de se coucher et éviter la sieste après le  déjeuner.
  13. Eviter de porter des gaines, des corsets ou des ceintures trop serrées.
  14. Surélever la tête du lit.
  15. Eviter les postures penchées en avant notamment dans le jardinage. Il vaut mieux utiliser de longs manches, s’accroupir ou s’agenouiller.

 

 

  1. ANNEXE : Médicaments contre le reflux gastro-œsophagien

 

ALGINATE DE SODIM / Bicarbonate de sodium

  • Indications d’utilisation

Ce médicament appartient à la famille des antiacides d’action locale. Il forme un gel visqueux qui surnage dans l’estomac et protège l’œsophage en cas de reflux du contenu de l’estomac.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique du reflux gastro-œsophagien (brûlures ou aigreurs d’estomac, remontées acides).

Brûlures d’estomac et RGO

  • Contre indications

Hypersensibilité à l’un des composants de la suspension buvable.

  • Posologie

 2 cuillères-mesure (soit 10 ml) 3 fois par jour, après les 3 principaux repas et éventuellement au coucher.

 

GASTROPAX / Poudre pour solution buvable

  • Indications d’utilisation

Manifestation douloureuse œsogastroduodénale

  • Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique des manifestations douloureuses au cours des affections œsogastroduodénales.

  • Posologie

1 cuillère à café au moment des douleurs.

 

GAVISCON Menthe 20 comprimés

  • Indications d’utilisation

Comprimé à croquer, apporte un soulagement rapide de la douleur et de la gêne occasionnées par les brûlures ou aigreurs d’estomac et les remontées ou renvois acides.

Traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien tels que régurgitations acides, pyrosis et digestion difficile (liée au reflux).

INIPEPSIA 20 mg  7 comprimés

  • Indications d’utilisation 

Médicament indiqué dans le traitement à court terme du reflux gastro-œsophagien et les remontées acides  (par exemple pyrosis, régurgitation acide) chez l’adulte.

 

IPRAALOX  20 mg  14 comprimés

  • Indications d’utilisation

 

Médicament indiqué dans le traitement à cours terme des symptômes du reflux gastro-œsophagien chez l’adulte.


KEAL 1 g suspension buvable 30 sachets

  • Indications d’utilisation

Ulcères gastriques et duodénaux évolutifs.
Traitement d’entretien des ulcères duodénaux chez les patients non infectés

 

MAALOX sans sucre

  • Indications d’utilisation

Ce médicament est indiqué chez l’adulte et l’enfant de plus de 15 ans dans les brûlures d’estomac et remontées acides.

  • Posologie

1 à 2 sachets par prise au moment des brûlures d’estomac

MARGA 48 comprimés à sucer

  • Indications d’utilisation

Ce médicament est un antiacide. Il diminue l’acidité de l’estomac. Il est préconisé dans les douleurs, brûlures, aigreurs de l’estomac ou de l’œsophage.

  • Posologie

6 comprimés à sucer par 24 heures après les repas et/ou au moment des malaises

MOPRALPRO 20 mg 14 comprimés

  • Indications d’utilisation

Traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien (par exemple pyrosis, régurgitations acides) chez l’adulte

  • Posologie

1 comprimé à 20 mg par jour

NEXIUM CONTROL 20 mg 14 comprimés

  • Indications d’utilisation

Indiqué dans le traitement à court terme des symptômes du reflux gastrooesophagien (par exemple pyrosis et régurgitation acide) chez l’adulte.

20 mg d’ésoméprazole (un comprimé) par jour.

  • Posologie

La prise des comprimés pendant 2 ou 3 jours consécutifs

OMEPRAZOLE 20

  • Indications d’utilisation

En association à une bithérapie antibiotique, éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastroduodénale.

  • Posologie

La dose recommandée est de 20 mg une fois par jour pendant 14 jours.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here