ACIDITÉ GASTRIQUE : Traitement

0
1323

1- Introduction

Au niveau mondial, on estime qu’environ 15% de la population souffre au moins chaque semaine de l’acidité gastrique ou de remontées d’acide.

Lorsqu’on parle de remontées acides, de régurgitations, de brûlures d’estomac ou de reflux, il faut savoir que cette terminologie désigne en fait le même problème : « le reflux gastro-œsophagiens » (RGO).

Les études statistiques effectuées dans ce domaine ont montré que près d’un tiers des adultes souffrent occasionnellement de remontées acides, qui s’accompagnent d’une sensation de brûlure.

 

2. Qu’est ce que l’acide gastrique

L’acide gastrique est une solution d’acide chlorhydrique naturelle, de concentration en pH variable, secrétée par les cellules de la paroi de l’estomac, appelée « muqueuse » ou « glandes gastriques », destiné à accélérer le processus de la digestion. Cet acide gastrique, ajouté à certaines enzymes, notamment celles secrétées par le pancréas, la bile et les intestins, forme le « suc gastrique ». Ce suc est composé essentiellement :

Le rôle de l’acide gastrique

Le rôle de l’acide gastrique consiste d’abord à éliminer un grand nombre de bactéries avant l’arrivée des aliments et à réduire ensuite leur taille pour les transformer en nutriments, afin de les rendre assimilables par les parois intestinales qui seront, à leur tour, chargées de les distribuer à tous les organes de l’organisme par le biais du canal vasculaire (sanguin).

Cependant, dans certains cas et pour diverses raisons, la production d’acide est anormalement augmentée par les glandes présentes dans l’estomac, ce qui provoque une « acidité gastrique » ou plutôt une « hyperacidité gastrique ». Ce symptôme est souvent considéré comme banal, possède des causes diverses mais il faut cependant le prendre au sérieux notamment si la fréquence de sa survenue est répétée dans le temps.

 

BON A SAVOIR

 La carence de cet acide expose l’organisme à diverses infections, tandis que sa surproduction provoque une hyperacidité gastrique qui est à l’origine d’ulcères gastriques.

Découvrez comment vous libérer définitivement de vos remontées acides et brûlures d'estomac

Sans médicaments ni effets secondaires !

3. Qu’est ce que l’acidité gastrique

 

L’acidité gastrique, qui sous-entend donc souvent une hypersécrétion chlorhydropeptique ou l’exagération de la sécrétion d’acide de l’estomac, médicalement connue sous le nom de « pyrosis », est du à un taux d’acidité élevé dans l’estomac, se manifestant le plus souvent par des brûlures d’estomac, des douleurs et des reflux gastriques acides. Cette anomalie physiologique provoque une grave irritation de l’œsophage, puisque, contrairement à l’estomac, cet organe n’est pas protégé, et cause des douleurs localisées au niveau de la poitrine dites « rétro-sternales », qui ressemblent aux douleurs présageant une crise cardiaque.

Il faut cependant savoir que lorsqu’il s’agit d’une crise cardiaque, la douleur qui s’apparente à une brûlure, se déplace progressivement en direction de l’extrémité du bras gauche ou des deux bras. Par contre, lorsque la douleur provient de ces brûlures d’estomac, la sensation de brûlure siège, sans irradiations, dans la partie supérieure de la poitrine.

 

Ces manifestations sont parfois  les causes d’un repas très riche, épicé ou contenant beaucoup de graisse, ou pendant le sommeil (position allongée). Elles restent un véritable problème mécanique pouvant entraîner, par conséquent, une digestion difficile, des nausées, voire une diminution de l’appétit. Les causes essentielles sont souvent une surcharge pondérale (surpoids), chez les femmes enceintes ou les personnes alcoolo-tabagiques. Par ailleurs, certains médicaments sont susceptibles d’entraîner ce type de manifestations, notamment les antibiotiques ou les anti-inflammatoires. Une constipation ou au contraire une diarrhée peuvent également accompagner ces phénomènes gênants, des difficultés à avaler, un mal de gorge, un enrouement, des douleurs chroniques à l’oreille ou aux sinus, ou même une toux récurrente, en particulier nocturne, est également un signe possible de reflux. Il n’est pas rare aussi de ressentir un goût acide ou amer dans bouche, par exemple.

Dans les cas très avancés, cette irritation peut entrainer des ulcérations de la paroi gastrique

  • Excès alimentaires
  • Caféine
  • Boissons alcoolisées
  • Tabagisme
  • Stress
  • Consommation excessive d’aliments gras
  • Hernie
  • Port de vêtements trop serrés

 

4. TRAITEMENT: Remèdes naturels

Voici quelques éléments naturels pouvant atténuer les douleurs de l’acidité gastrique :

  • Le bicarbonate de soude : Buvez un verre d’eau avec ½ cuillère à café de bicarbonate de soude pour neutraliser les acides dans l’estomac.
  • Orme rouge : Sucez une pastille d’orme rouge pour un soulagement instantané des brûlures d’estomac.
  • Gingembre : Pour baisser instantanément l’acidité dans l’estomac, écrasez un peu de gingembre et sucez son jus.
  • Feuilles de basilic : Mâchez des feuilles de basilic pour un soulagement rapide du RGO.
  • Le jus de carotte : Buvez du jus de carotte dans la matinée pour soulager le reflux gastro-œsophagien.
  • Aloe Vera : Buvez du jus d’Aloe Vera pour soulager les brûlures d’estomac.
  • Réglisse : Faites une infusion de racine de réglisse, cela protège l’œsophage de l’acide.
  • Le miel : Le miel peut neutraliser l’acidité dans l’estomac. Prenez une cuillerée de miel avant d’aller au lit pour éviter les brûlures d’estomac pendant le sommeil.
  • nugrec : Faites tremper les graines de fenugrec dans l’eau, puis filtrer. Buvez l’eau pour soulager le reflux gastro-œsophagien.
  • Bétoine : Supprimez l’excès d’acide en mangeant cette plante.

 

  • Clou de girofle : Soulager les symptômes des remontées acides en mastiquant un clou de girofle.
  • Amandes crues : Diminuer l’acidité en mangeant des amandes crues.
  • Cardamome : Faites bouillir la cardamome dans de l’eau, filtrer et buvez l’eau pour guérir l’acidité.
  • Vinaigre de cidre : Buvez un mélange de vinaigre et de miel pour soulager le reflux gastro-œsophagien.
  • Poivre noir : Ajoutez di poivre noir à vos repas pour aider à soulager les remontées acides.
  • Feuilles de menthe : Buvez une infusion de feuilles de menthe pour traiter le reflux gastro-œsophagien.
  • Bananes : Protègent la muqueuse de l’estomac et préviennent l’hyper acidité.
  • Groseille indienne ou amla : Prenez une cuillère à café d’amla en poudre pour une meilleure digestion et la prévention des remontées acides.
  • Papaye : Mangez-en chaque matin pour réduire l’acide dans l’estomac.
  • Les graines de cumin : Prenez 2 cuillères à café de cumin moulu et de graines de coriandre après les repas. Cela soulage le reflux gastro-œsophagien
  • Graines de fenouil : Utilisez des graines de fenouil comme collation pour soulager les brûlures d’estomac.
  • Camomille allemande : Pour un soulagement rapide des brûlures d’estomac buvez du thé à la camomille allemande.
  • Hysope : Cette herbe guérit la paroi l’estomac de l’acidité.
  • Aigremoine : Ajoutez-en à votre boisson pour guérir le RGO.
  • Jus de citron : Buvez de l’eau citronnée avant le petit déjeuner pour soulager le reflux gastro-œsophagien.

5. TRAITEMENT : Médicaments

Il existe deux catégories de médicaments disponibles en pharmacie : les médicaments en cas de troubles occasionnels et obtenus sans ordonnance médicale et les médicaments en cas de troubles survenant au moins une fois par semaine.

Le traitement contre les symptômes occasionnels regroupe les médicaments à prendre en cas de symptômes récents, ponctuels ou espacés (moins d’une fois par semaine). Ces médicaments sont généralement pris au moment des douleurs.

  • Les antiacides: ils agissent rapidement, en neutralisant l’excès d’acidité de l’estomac et en protégeant la muqueuse des agressions acides. Il est généralement conseillé de les prendre au moment des brûlures d’estomac ou des remontées acides. Ils peuvent être présentés en association avec d’autres molécules pour, par exemple, lutter contre les brûlures d’estomac associées aux ballonnements.
  • Les alginates: ils vont former une barrière qui va s’opposer au reflux acide.
  • Les anti-H2 : ils réduisent la sécrétion acide de l’estomac. Ils peuvent être pris au moment de la crise douloureuse, avant les repas ou lors du coucher.Le traitement contre les symptômes fréquents, non soulagés par les traitements précédents, est composé d’une seule classe de médicaments : les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), à prendre sur une durée limitée.

    Les IPP agissent en bloquant les pompes à protons, véritables « pompes à acide » situées dans l’estomac

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here