Le reflux gastro-œsophagien (RGO): Traitements et remédes naturels

0
1505

Le reflux gastro-œsophagien est le passage du contenu gastrique acide de l’estomac vers l’œsophage. Ce reflux est habituellement « banal » mais devient pathologique lorsque sa survenue est chronique et constitue par conséquent, un risque de provoquer des lésions de l’œsophage, ce qui pourrait entrainer de graves pathologies. Outre, quand le RGO est mal pris en charge, il peut entraîner des complications telles que l’œsophagite, une inflammation de l’œsophage. Les symptômes de cette maladie sont pratiquement connus de tous. Les causes de ce reflux sont souvent mécaniques et anatomiques. Les traitements prescrits sont souvent des potions naturelles et des médicaments antiacides réduisant ou supprimant totalement les sécrétions d’acides. Pour atténuer cette maladie, il existe aussi des remèdes naturels de grands-mères efficaces et disponibles. Dans certains cas, le médecin est parfois obligé de préconiser un geste chirurgical. 

I – Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien (RGO) ?

Le reflux gastro-œsophagien est un problème mécanique du au dysfonctionnement du sphincter    œsophagien appelé « cardia ». Il se manifeste par une remontée de liquide acide de l’estomac vers l’œsophage, arrivant parfois dans la bouche, engendrant ainsi une aigreur indésirable, une douleur au niveau du sternum, des brûlures acides et une indisposition générale. Ce liquide est appelé « chyme stomacal », composé essentiellement d’acide chlorhydrique libérée par les glandes gastriques, de différents enzymes secrétées par les organes accessoires qui sont le foie, la bile et le pancréas, et autres éléments physiologiques.

On parle souvent de 02 types de reflux gastro-œsophagiens :

  1. Le reflux gastro-œsophagien dit « physiologique », c’est à dire normal, dont les régurgitations sont souvent ressenties après un repas copieux et/ou gras.
  2. Le reflux gastro-œsophagien dit « pathologique », qui est caractérisé par des remontées acides qui sont trop importantes, peuvent être récurrentes, fréquentes, prolongées et trop fréquentes, pouvant aboutir à une œsophagitedite peptique, c’est-à-dire dont la cause est liée principalement à l’acide contenu dans l’estomac.

 

  II – Traitements

 

       A –  Règles hygiéno-diététiques

 

  1. Attendre 2 ou 3 heures avant de se coucher après le repas. Avant de s’allonger, il est conseillé de relever de 15 cm la tête de lit pour garder une position légèrement inclinée.
  2. Éviter les repas trop copieux, notamment le soir.
  3. Fractionner les repas, surtout pendant la grossesse).
  4. Se débarrasser de la surcharge pondérale (surpoids).
  5. Opter pour des vêtements amples et larges.
  6. Éviter les aliments trop épicés ou gras.
  7. Contourner le stress.

 

       B – Remèdes naturels efficaces contre le reflux gastrique

1/ Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre bio stimule, d’une part, le système immunitaire, stimule la production d’acide dans l’estomac, diminue le reflux gastrique, ce qui améliore forcément la digestion des aliments.

Parmi les adeptes du vinaigre de cidre, il semble y avoir deux écoles sur le dosage.

Découvrez comment vous libérer définitivement de vos remontées acides et de vos brûlures d'estomac

Sans médicaments ni effets secondaires !

Comment l’utiliser

Il existe différentes posologies et méthodes d’utilisation :

  1. Il conseillé de prendre entre 1/2 cuillère à café à 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre dans de l’eau tiède avant un repas, au lever le matin ou avant d’aller au lit la nuit.
  2. Il est beaucoup plus judicieux de commencer par une petite quantité de vinaigre de cidre, puis augmenter la dose progressivement si nécessaire, jusqu’à atteindre la posologie souhaitée.
  3. Mettre quelques cuillères à soupe dans un litre d’eau et le boire plusieurs fois par jour. Il est cependant avéré que siroter une boisson acide toute la journée est forcément proscrite. Il est donc recommandé d’abandonner cette dernière formule.

 

2/ Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude, appelé aussi bicarbonate de sodium, est un antiacide naturel quasiment très « classique » qui offre un soulagement instantané en cas de brûlures d’estomac.

Comment l’utiliser 

Mélanger une demi à une cuillère à café de bicarbonate de soude dans une tasse d’eau et boire le moment des crises.

 

Contre-indication

Les prises prolongées de bicarbonate de soude sont cependant déconseillées, surtout pour les personnes hypertendues, car le bicarbonate de soude contient du sodium qui risque une d’élever la pression artérielle.

 

3/ La réglisse

La réglisse  est une plante très bénéfique pour le système digestif et dans le traitement du reflux gastrique. Elle réduit l’inflammation gastrique, atténue les douleurs et diminue les spasmes.

Comment l’utiliser

 Préparer une tisane de racine de réglisse et boire pendant et après l’apparition des symptômes. Elle aide l’estomac en le revêtant d’un gel protecteur. Un gel protecteur, qui est une fine couche de mucus, se forme dans la muqueuse de l’œsophage, ce qui le protège contre les acides venant de l’estomac.

 

4/ La moutarde jaune

La moutarde jaune est efficace aussi pour neutraliser les remontées de l’acide gastrique. Elle contient du vinaigre qui peut agir comme un puissant stimulant.

Riche aussi en fer, en magnésium, en niacine, en phosphore, en calcium, en acides gras oméga-3  et en zinc, cette plante aide à améliorer la digestion et à prévenir les brûlures d’estomac.

Comment l’utiliser 

 Manger carrément une cuillère à café de moutarde jaune pour un soulagement rapide. Si cette plante est trop forte pour vous, buvez un verre d’eau. En plus, la Moutarde Elle

Contre-indication

Même si le moutarde est efficace et possède un effet soulageant sur les brûlures d’estomac, il n’en demeure pas moins qu’elle  peut causer des brûlures d’estomac pour certaines personnes. A utiliser avec modération au début.

 

5/ Les probiotiques

Parfois les reflux gastro-œsophagien sont causés par une bactérie, appelée H. pylori, se trouvant dans l’estomac. Les probiotiques, qui sont des microorganismes, aident non seulement à améliorer la digestion mais à reconstituer aussi la flore intestinale et, par conséquent, à combattre efficacement les brûlures d’estomac. Les probiotiques sont bénéfiques contre les ballonnements et les gaz d’estomac.

Les probiotiques traitent non seulement les symptômes du reflux gastrique, mais aussi les causes.

Contre-indication

La consommation régulière et prolongée de ces microorganismes peut donner lieu à l’apparition de certains symptômes, comme la constipation, ou encore d’autres maladies, telle que  l’inflammation de l’intestin.

 

6/ Les graines de fenouil

Composé essentiellement d’un composé appelé anéthol qui possède des effets anti-inflammatoires, détend l’estomac, prévient les spasmes et les flatulences, le fenouil est utilisé depuis toujours pour faciliter la digestion. Les graines de fenouil sont souvent une recette privilégiée des grands-mères pour traiter les coliques des nouveau-nés.

Comment l’utiliser 

  1. Laisser infuser une cuillère à café de graines de fenouil dans une tasse d’eau pendant 15 minutes.
  2. Mâcher une demi-cuillère à café de graines de fenouil après les repas.

7/ L’orme rouge

L’orme a des propriétés émollientes. Elle possède la faculté d’épaissir les membranes muqueuses de l’estomac et de le protéger, en même temps que l’œsophage, contre l’acide gastrique.

Comment l’utiliser 

Faire une infusion d’une cuillère à soupe de poudre d’écorce d’orme rouge dans l’équivalent d’une tasse d’eau chaude. Laisser refroidir un peu et consommer à volonté.

8/ Le gingembre

Le gingembre est une racine a été connu, il y a plus de 5000 ans, par les civilisations indienne et chinoise pour traiter de nombreux troubles, parmi eux, les dysfonctionnements gastro-intestinaux. Il est connu de tous que le gingembre possède d’énormes vertus thérapeutiques : il lutte contre les bactéries H. pylori, aide à diminuer l’inflammation, réduit les nausées, calme les spasmes des muscles de l’estomac, accélère le processus de digestion afin d’éviter l’accumulation de gaz et resserre enfin le sphincter œsophagien inférieur, seul organe susceptible d’empêcher le reflux gastrique.

Comment l’utiliser 

A utiliser râpé, en infusion ou comme un complément dans des salades

 

9/ La racine de guimauve

La racine de guimauve est composée de 10-30% de mucilage. Elle a des propriétés adoucissantes, émollientes et anti-inflammatoires qui apaisent l’estomac et les muqueuses irritées. Le revêtement mucilagineux protège l’œsophage contre l’acide de l’estomac.

 

10/ Les graines de cumin

Souvent inscrit dans le tableau des recettes de nos grands-mères pour traiter différents pathologies de l’estomac et des intestin du nourrisson et du nouveau-né, les graines de cumin stimulent et régulent la digestion, ce qui peut résoudre les problèmes digestifs comme le reflux gastrique, l’acidité et le gaz.

Comment l’utiliser 

  1. Vous pouvez préparer une tisane
  2. ajouter cette épice aux aliments pendant la cuisson.

 

11/ La banane

La vitamine B et antiacides naturels contenus dans la banane renforcent les muscles de l’estomac et  forment une couche protectrice contre le reflux gastrique. Selon une étude, les vitamines B peuvent aider à arrêter les symptômes du reflux gastrique.

Comment l’utiliser 

Laisser quelques bananes mûrir et en manger une chaque jour.

 

12/ La pomme

Les pommes contiennent les acides tartrique et malique qui équilibrent le niveau de pH de l’estomac et contiennent la pectine considérée comme une source de fibres qui favorisent une bonne digestion.

Comment l’utiliser 

Manger au moins une pomme par jour.

13/ Le chou

Très souvent, la présence de bactéries H. pylori  provoque des brûlures d’estomac et d’autres problèmes gastro – intestinaux. Le chou ou le chou fermenté (kimchi), et même d’autres aliments fermentés à la maison, tuent cette bactérie, réduisent l’inflammation et sont également des remèdes recommandés pour les brûlures d’estomac.

 

14/ Les graines de fenugrec

Les graines de fenugrec sont composées essentiellement de mucilage. Cet élément est un remède efficace contre les brûlures d’estomac ou le reflux gastrique et aide à apaiser l’inflammation gastro-intestinale en recouvrant la muqueuse de l’estomac et de l’intestin.

Comment l’utiliser 

  1. Saupoudrez à chaque repas 1 cuillère à café de graines de fenugrec en poudre sur votre nourriture.
  2. Prendre une cuillère à café de graines diluées dans un verre d’eau avant les repas.

 

15/ Les clous de girofle

Les clous de girofle, riches en vitamine B6, en vitamine B1, en vitamine K, en vitamine C, ainsi qu’en riboflavine, peuvent élever le niveau de l’acide chlorhydrique dans l’estomac et vous donner un soulagement instantané. Cette épice contient également la vitamine A, importante pour de nombreux processus physiologiques et de la vitamine B qui a des propriétés antioxydantes.

 

Autres conseil contre le reflux gastrique

  1. Manger quelques amandes ou boire du jus de citron après les repas peut aider à prévenir l’apparition du reflux gastrique.
  2. Ne pas manger des repas lourds, en particulier avant le coucher.
  3. Perdre le poids en excès.
  4. Essayez d’éviter les produits qui déclenchent le reflux gastrique : le tabagisme, l’alcool, les boissons gazeuses, le café, le chocolat, les agrumes, les oignons, l’ail, les aliments épicés et les aliments frits ou gras.
  5. Surélevez la tête de votre lit de quelques centimètres pour empêcher le reflux gastrique.

 

C – Les médicaments

Il existe 03 familles de médicaments pour traiter les reflux gastro-œsophagiens :

  1. Les antiacides, présentés sous forme de gel, sirop, poudre, sont achetés généralement sans prescription médicale, c’est-à-dire des médicaments en vente libre en pharmacie. Ces médicaments aident à neutraliser le contenu acide de l’estomac.
  2. Les alginates sont des médicaments destinés à protéger la muqueusede l’œsophage  contre acide.
  3. Les IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) (comprimés ou gélules) sont des médicaments utilisés pour diminuer la sécrétion acide de l’estomac.

Il est souvent recommandé au malade de prendre sont traitement bien avant le repas du soir, ce qui augmente leur efficacité de 30 %.

SHARE

LEAVE A REPLY